2011  | 2007

Centre social Maurice Noguès, halte crèche et surfaces d’activité

Lauréat du concours RIVP, Paris (14e arr.)

Programme : Conception et réalisation d'un équipement public

Adresse : Avenue de la Porte de Vanves, 75014 Paris

Calendrier : 2007

M.O. : RIVP

Shon : 1700 m²

Phase : Mission complète. Livraison 2007

Equipe : Acaur Architectes, Florian Koeltz - chef de projet


ANALYSE : Un espace en souffrance
Situé dans un tissu urbain de grands ensembles coincés entre le périphérique Porte de Vanves et les boulevards maréchaux, le site se compose d’une placette mal définie qui ne sert plus que de parking. Les commerces ceinturant cet espace ne fonctionnent plus. Le square juste en arrière de ces commerces et du grand ensemble, manque de lisibilité. Pourtant cet espace a une qualité: il offre une perspective depuis les maréchaux jusqu’au périphérique.

Le programme donné par la municipalité du 14e arrondissement est composé d’une halte-crèche, d’un centre social et de surfaces d’activités à destination de professions libérales. Ce programme pourrait paraitre disparate, mais crée de fait un équipement de proximité complet, regroupant des besoins et favorisant animation locale et mixité sociale.

CONCEPT : Superposition des fonctions
-Proposer un lieu en partage
Le parti-pris architectural invite à distinguer la polyvalence du nouvel édifice où se côtoient services publics au rez-de-chaussée et bureaux de professions libérales à l’étage. Les bureaux devant avoir leur propre identité.

-Un bâtiment, trois fonctions
Le parti pris architectural a été de superposer les fonctions tout en clarifiant leur volumétrie et leur accès:
• Le premier volume sur deux niveaux en forme de «L» correspond au centre social. L’accès s’y fait par la place. Dans l’entrée, le palier et l’escalier accédant à l’étage prennent place dans une faille vitrée, alignée sur la barre de logements, donnant ainsi à voir au loin, sur les espaces verts couvrant le périphérique.
Une salle polyvalente avec un accès direct depuis l’avenue de la porte de Vanves, permet une utilisation indépendante du reste du programme.
• Derrière ce premier volume, le second volume rectangulaire plus bas, est celui de la halte-crèche. Orienté sur l’arrière, il offre une vue depuis toutes les salles sur une cour de récréation créée pour le projet, en surplombant le futur mail du square M. Noguès.
• Un troisième volume destiné aux fonctions libérales est en forme de «L». Il vient se positionner partiellement par-dessus les deux premiers en se désaxant et allant chercher l’accès sur le trottoir de l’avenue de la porte de Vanves. Ce dispositif permet d’avoir une lecture claire des fonctions, et de comprendre comment y entrer.
Ce troisième volume vient se positionner partiellement par-dessus les deux premiers en se désaxant et allant chercher l’accès sur le trottoir de l’avenue de la porte de Vanves. Ce dispositif permet d’avoir une lecture claire des fonctions, et de comprendre comment y entrer.

-Le choix des matériaux vient à l’appui de chaque structure : le zinc gris foncé pour les bureaux, le bois pour le centre social et le zinc oxydé pour la halte-garderie.
Il en résulte la création d’équipements de proximité et de surfaces à usage d’activités favorisant animation et mixité sociale.

URBANISME POSITIF
-Une implantation cruciale: le désenclavement
Implanté à la perpendiculaire de la barre de logements, le bâtiment bénéficie d’une nouvelle placette qui vient en connexion avec le square, lui-même devenant une promenade se prolongeant jusque sur la récente couverture du périphérique. En outre, la mise à distance visuelle de l’immeuble d’habitation se traduit par une « faille » de baies vitrées toute hauteur, de part et d’autres du centre social. Celle-ci permet de matérialiser la séquence d’entrée et met ainsi en exergue son escalier. Elle propose également une perspective en miroir vers la couverture du périphérique.

-Augmenter la richesse visuelle : création d’un espace public
La requalification de l’espace extérieur autour du platane forme un véritable lieu urbain et une liaison entre le square Noguès et l’avenue de la porte de Vanves, en anticipant les projets à venir. En effet, elle créera un dialogue, une liaison, avec le futur mail du square M. Noguès qui se prolongera jusqu’au périphérique. Ce mail permettra de créer une percée visuelle tout en réorganisant les fonctions d’accès des bâtiments limitrophes.
Le parking anarchique a ainsi cédé la place à un nouveau lieu d’échanges.
1  •  2  •  3  •  4  •  5  •  6
1  •  2  •  3  •  4  •  5