2009  | 2008  | 2007

Tours Jean Moulin à Montreuil, Comment utiliser un budget autrement

Manifeste : Il ne suffit pas d’un ramage pour rendre les gens heureux !

Programme : Comment utiliser un budget autrement pour une réhabilitation

Adresse : Tours Jean Moulin à Montreuil

Calendrier : 2007

Phase : Projet libre

Equipe : Florian Koeltz


Faut-il un vraiment un écrin de marbre pour améliorer le cadre de vie ?

Cette réflexion pose la question sur la justesse d’une intervention dans le cadre d’une amélioration d’habitation collective existante avec une économie de moyens.
Une couche de marbre suffit-elle à régler les dysfonctionnements des logements et les tensions qui en découlent ?

L’enjeu ne serait-il pas d’adapter ces appartements mal agencés à nos modes de vie (éclatement de la cellule familiale, enfants résidant plus longtemps au domicile des parents, télétravail…) ?
Notre projet propose une intervention minimaliste sur la structure porteuse des immeubles permettant une réorganisation des appartements porté sur des qualités d’usages, pour un coût maîtrisé.
Le principe consiste à dé-densifier légèrement le niveau courant sur deux niveaux, accompagné par des compressions et mutations des volumes habitables, libérant de nouveaux espaces extérieurs. Ces loggias et balcons prolongent l’espace intérieur vers l’extérieur.
Ces remaniements de volumes, permettent surtout de revoir la typologie des appartements ne fonctionnant plus avec les pratiques d’aujourd’hui, en proposant des espaces généreux et qualitatifs.

Les tours réhabilitées n’ont eu le droit qu’à une couche de marbre. Le souci esthétique de l’extérieur ayant ainsi été privilégié. Notre projet au contraire propose de s’attaquer aux dysfonctionnements des typologies des appartements et d’une densité forte.
1  •  2