2009  | 2008  | 2007

Création de 75 logements sociaux BBC

2e au concours. Bondy (93)

Programme : 75 logements collectifs BBC

Adresse : Avenue Gallieni & de Lattre de Tassigny , 93140 Bondy

Calendrier : 2007

M.O. : Bondy Habitat

Shon : 6040 m²

Phase : 2e au concours

Equipe : Acaur Architectes, avec Florian Koeltz - chef de projet pour la phase Concours


ANALYSE : Un contexte délicat

Le terrain est situé face à la rampe de circulation de la RN13 et fait face aux enseignes commerciales. Cette parcelle est cependant bien orientée. Peu de construction au Sud et la RN3 au Nord.
La parcelle est occupée par une barre de logements collectifs en son milieu, le long de l’avenue Gallieni ; et par des boxes pour voitures le long de la voirie.


CONCEPT : Dialogue et bon sens du situ
La densification de cette parcelle est l’occasion d’implanter le nouveau bâtiment en forme de
« L ». Une équerre protectrice venant accrocher le bâtiment existant et créer deux espaces verts.

_Bouclier phonique
C’est ainsi que le plus imposant bâtiment donnant sur la nationale, est posé sur un socle de surfaces commerciales, face aux enseignes commerciales implantées de l’autre côté de la RN3, créant un dialogue urbain. Orienté au nord, les deux premiers niveaux de logements sont protégés par des oriels, des balcons vitrées qui permettent d’atteindre une très bonne isolation acoustique.
L’implantation en « L » offre la possibilité de créer une séquence d’entrée par une faille entre les deux bâtiments, créant une certaine perméabilité des vues depuis le bâtiment existant, et d’y implanter l’ascenseur et escaliers comme des articulations de desserte, créant du dynamisme.
Le deuxième bâtiment d’un traitement de volumes distincts tend à raccrocher les hauteurs des volumétries du tissu existant.

_Création d’un jardin intérieur
L’impact sur le paysage urbain, peu souhaitable, des boxes situés le long de la voirie, a conduit à transférer ces boxes en sous-sol.
Cette solution permet de dégager le jardin situé à l’ouest de la parcelle de la presque totalité des places de parking et ainsi conserver les arbres à haute tige qui prospèrent à cet endroit.
Les places de parking nécessaires à l’équilibre du programme viennent s’insérer logiquement à la place des boxes dans un traitement paysagé.

_Vocabulaire industriel revisité
Le parti-pris est délibérément contextuel, tant au niveau des volumes qu’au niveau des matériaux utilisés.
C’est ainsi que le bouclier utilise la brique, largement employé aux alentours. Le niveau en attique est traité en comble «à l’impériale» composé de quelques failles le divisant en plusieurs volumes distincts. Ses volumes courbes en zinc sont dotés de panneaux solaires, et se terminent par des lames types «ailes d’avion» pour le confort d’été en façade sud. Le travail des volumes de l’autre bâtiment met en avant ponctuellement des volumes de briques.
Un travail tout particulier sur la cheminée de la chaufferie collective, rappelle volontairement un emprunt industriel, tout autant que la toiture en forme de sheds, clin d’œil aux usines et au passé industriel, permet surtout d’intégrer les panneaux solaires à la toiture avec une orientation offrant un rendement optimum.
1  •  2  •  3  •  4